Inge…

29 novembre 2021

prédiction

SI, On m'avait prédit, l'année de mes dix-huit ans,   Que la belle jeune fille que j'aimais intensément, Embrassais passionnément et tenais par la main, M'abandonnerait sans un mot dès le lendemain. SI,  On m'avait déclaré qu'en cette année de pension, Je ferai la plus importante de mes rencontres, Que durant toute mon existence de jour et de nuit, Je n'aurais en tête que ses plus tendres souvenirs.  Si, On m'avait dit un jour que l'amour de ma vie, Ensuite me haïrait comme son plus fade ennemi, Que... [Lire la suite]
Posté par Bruggenoshe à 07:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 novembre 2021

Lettre à ton intention

Ma chère Inge, j'aurais tellement voulu que tu lises cette lettre. Oui, comme au temps où je t'écrivais et quand tu recevais mon courrier. J'aurais voulu te dire à quel point j'appréciais l'époque de ta présence et tes conversations. Combien j'ai savouré être ton ami, combien j'admirais ton corps et ton visage. Te dire à quel point, même après toutes ces années (de silence et d'indifférence), tu me manques toujours. J'aurais tellement souhaité que tu comprennes ce que je ressens pour toi depuis Cévenol. Qu'un jour tu saches... [Lire la suite]
Posté par Bruggenoshe à 23:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 novembre 2021

Réfléchis

Crois-tu Inge que mes mots puissent te faire changer d'avis ? Que ces phrases tirées de mon âme pourraient encore attendrir ton cœur et te rappeler de moi ? Que tous ces textes écrits rien que pour toi, prouvent à quel point tu as toujours énormément compté ? N'es-tu donc pas sensible à ce profond et fidèle amour pour toi et ce depuis 45 ans ? Dis-moi mon amie, pour toi comme pour moi, n'est-il pas temps de rompre ton silence et ton indifférence à mon égard avant qu'il ne soit trop tard ? Réfléchis et rappelle-toi que tu as toujours... [Lire la suite]
Posté par Bruggenoshe à 00:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 octobre 2021

Si tu savais...

Si tu savais à quel point j'aurais voulu croire que même en catimini, Certainement pour ta sécurité que véritablement pour mon intérêt, Tu aies lu ma poésie, mes textes et mes écrits d’hier à aujourd’hui,  Que tu aies enfin appris sur mon existence, ton entière responsablité.   Si tu savais combien j'aurais aimé croire que ta lecture hypothétique, T'apprenne depuis ton vilain départ, tous mes vains espoirs à te revoir, Mes années de tristesse et surtout mon désespoir de te savoir partie, Qu'au moins tu aies... [Lire la suite]
Posté par Bruggenoshe à 01:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 septembre 2021

Confidences d'hier et d'aujourd'hui

 Le temps passe si vite, mon amie… Quand il m'arrive de repenser à ma jeunesse, cette jeunesse maintenant si lointaine, c'est toujours vers toi que me ramènent mes plus beaux souvenirs, et je ne peux à chaque fois m'empêcher d'éprouver ce merveilleux ravissement rien qu’à l'évocation de ta rencontre. Et plus incroyable encore, je conserve, au plus profond de mon âme, cette envie irrésistible que j'avais à l'époque d'être absolument avec toi (et la peine quand je ne n'y étais pas). Oui, je garde ancré dans chaque... [Lire la suite]
Posté par Bruggenoshe à 10:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 septembre 2021

Je suis malade

  Ainsi donc, tu l'auras compris aujourd'hui, je suis malade. On m'a diagnostiqué dernièrement un cancer de niveau 9 sur 9 ! Evidemment, dans ces cas-là, on est assommé, on ne comprend pas trop ce qui arrive... Sportif et compétiteur assidu depuis l'âge de 15 ans, alimentation raisonnable, plus de tabac depuis octobre 1981, peut-être quelques excès d'alcool à l'occasion de fêtes bien arrosées, mais c'est tout ! Alors, pourquoi moi ? Le choc et l'acceptation passés : je me dis que : 1 : je ne vivrai pas centenaire, et sans doute... [Lire la suite]
Posté par Bruggenoshe à 11:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 août 2021

Maux d'amour... suite

Ma chère Inge, si jamais tu lis un jour ce message, sache que c'est la première fois que je me dévoile ainsi. Tu découvriras avec ces lignes, mes plus profonds, mes plus intimes et mes plus sincères états-d 'âmes à ton sujet. Ils sont indissociables de ma jeunesse, de ma vie d'adulte et maintenant de ma vieillesse. Ils te concernent inévitablement, alors j'espère que tu pourras les apprécier à leurs justes valeurs. J'aurais bien sûr préféré être en face de toi, partager un lait fraise ou une liqueur de framboise et pouvoir, tes... [Lire la suite]
Posté par Bruggenoshe à 00:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 août 2021

Pourquoi ai-je envie ...(Chapitre 1,2,3 )

  Chapitre 1  Pourquoi, parbleu, faut-il que je m’interroge encore et toujours sur la raison de mon éternel intérêt pour votre personne, vous ma bonne amie qui n’avez strictement rien fait pour m'y inciter ? Quelle est donc cette force divine ou diabolique qui à la fois me pousse à espérer et vous repousse à m'aimer ? Pourquoi ai-je toujours l'envie de vous chérir et la peine de vous avoir perdue ? Pourquoi votre rencontre a-t-elle ainsi complètement transformé mon existence au point que 4 décennies plus tard j'ai... [Lire la suite]
Posté par Bruggenoshe à 10:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 août 2021

Il est des soirs ...

Il est des soirs où la douleur intense de ton absence m'est insoutenable. Je sais maintenant, par habitude que pour l'atténuer, il me faut arrêter de penser à toi, de ne plus me souvenir... de ne plus évoquer cette année scolaire et la jeune fille qui a bouleversé ma vie. Mais comment ne pas me rappeler cette rencontre extraordinaire, comment nier celle qui est devenue pour moi, le temps d'un regard, la personne la plus importante au monde ... Comment ? Comment éviter d'avoir une pensée pour celle qui m'a littéralement transformé... [Lire la suite]
Posté par Bruggenoshe à 23:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 août 2021

Notre histoire

    Nul ne peut comprendre, s'il ne connaît notre Histoire :   Début Septembre : Il fait chaud, cet après-midi-là dans notre classe de première D. Je suis assis à côté de mon ami, Benoit. Mme de Santos commence son cours de français, mais je ne l'écoute pas. Est-ce la digestion, la chaleur, l’ennui, mais je ne suis pas concentré. Je la regarde et je me dis qu'elle est mignonne Mme de Santos, « je me la ferais bien », (même si en fait à ce jour, je ne me suis jamais fait personne... mais ce n’est pas... [Lire la suite]
Posté par Bruggenoshe à 07:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 août 2021

Cette nuit avec toi

Ma chère Inge, ce soir est un soir spécial. Souviens-toi, il y a 44 ans, dans la nuit du 30 avril au 1er mai 1978, tu m'as invité à tes côtés dans cette chambre d'hôtel du "central". Pour toi comme pour moi, c'était la première fois. J'ai mis de nombreuses années avant de réaliser, comment secrètement et avec soin, tu avais préparé et organisé cette nuit particulière. Au delà de notre inexpérience, je reste persuadé que cela tu ne l'as pas oublié et tous les deux, nous le savons, n'est-ce pas ? Mon amie, de cette nuit, je retiendrai à... [Lire la suite]
Posté par Bruggenoshe à 23:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 août 2021

Pour ton information

    Aurais-tu pu penser, toi mon amour de jeunesse, Que quarante ans après j’ai encore cette faiblesse,  Dans ma tête, ton drôle de rêve, ta délicatesse,  Le goût de tes baisers et mes tendres caresses. Pourquoi a-t-il fallu que je survive à ta trahison, Pour chaque soir revivre ton trop triste abandon, Ton sourire, mes avances timides et cette saison,  Ton visage, ton départ, mes images du Chambon ? Chère Inge, de ce garçon dans ta mémoire effacée, De cette bien trop petite... [Lire la suite]
Posté par Bruggenoshe à 23:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 août 2021

Ma déclaration

    Ma déclaration  Plus le temps nous éloigne et plus il m’est difficile de supporter ton absence. Oui mon amie, on aurait pu penser le contraire, mais je pense de plus en plus à toi, C'est ainsi. Mes sentiments, déjà très forts pour toi, sont devenus incommensurables. Même si plus qu’hier je te reproche ton départ, aujourd'hui tu me manques terriblement. Mon amie, il y a 44 ans, par un bel après midi de mars, tu as sagement écouté ma déclaration, puis tu m'as embrassé et pour très peu de temps tu as accepté... [Lire la suite]
Posté par Bruggenoshe à 12:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 août 2021

Dans une autre vie,

Si dans une autre vie, en d'autres circonstances,  Au lieu de m'ignorer, tu m'avais fait confiance, Tu aurais préparé ton départ plus gentiment, Et réagi à mes bons vœux moins méchamment. Tu aurais compris que mon amour et ma peine, Ne valaient en rien ton indifférence et ta haine. Si tu m’étais restée attachée même secrètement Et si tu t'étais un peu émue même discrètement, Si tous tes vains efforts à m'éviter te coûtaient, Tu aurais accepter qu'il ne sert à rien de s'échapper. Et alors Inge, tu aurais admis bien plus... [Lire la suite]
Posté par Bruggenoshe à 11:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 août 2021

Faire-part de mariage

    Pourquoi ces années durant J’ai caché bien sagement Ce vilain papier sanglant Outrageusement blessant ?   Aurais-je encore dans l’âme La douleur insupportable La preuve incontestable De ta séparation irréfutable ?   Pourquoi à Paris me parler, Puis ce faire-part m’envoyer Nos retrouvailles, acceptées  Quand tu m’avais déjà jeté ?   De me quitter lâchement Te fallait-il sadiquement M’annoncer l’évènement M’achevant littéralement ?  ... [Lire la suite]
Posté par Bruggenoshe à 15:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 juillet 2021

Un peu tardivement, je t'offre ces mots

  Les mots de cette chanson, j'aurais aimé te les dire à l'annonce de ta rupture, car j'ai longtemps cherché à t' exprimer ma douleur, te dire à quel point tu me manquais, ceux là sont parfaits. Sorry Seems to Be the Hardest Word   What do I got to do to make you love me? What do I got to do to make you care? What do I do when lightning strikes me? And awake to find that you are not there What do I got to do to make you want me? What do I got to do to be heard? What do I say when it’s all over? Sorry seems to be the... [Lire la suite]
Posté par Bruggenoshe à 15:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 juillet 2021

Anniversaire et précisions

   Ma très chère Inge, tu avais 17 ans à l'époque où nous nous sommes rencontrés... et sans jamais avoir eu de nouvelle de toi, je suis encore présent pour te souhaiter aujourd'hui ton soixantième anniversaire. C'est dire que je ne t'ai pas oubliée ! J'espère que pour cette célébration, tu es entourée de toute ta famille et de tes meilleurs amis; Que tu fêtes cet évènement dans la joie entourée d'une multitude de gens qui t'aiment. Par la pensée, moi aussi je suis de ceux-là. Aujourd'hui, je repense à la... [Lire la suite]
Posté par Bruggenoshe à 00:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 avril 2021

De toi, je ne me suis jamais lassé

Ma chère amie, tu ne t'es jamais demandée, Après notre année scolaire à demi-faussée, Et notre dernier mois relativement troublé, De notre aventure bien trop mouvementée, Et ce retournement de situation à l'arrivée, Ultime épilogue à notre rencontre avortée, Pourquoi de toi, je ne me suis jamais lassé ? Pourquoi je n'avais de ma mémoire effacé, Ta soudaine séparation, ton départ précipité, Me laissant pour toujours à ce point dépité ? Pourquoi après ta déception de me retrouver, Puis ton silence et ton indifférence... [Lire la suite]
Posté par Bruggenoshe à 23:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 février 2021

Mon bouquet de la st valentin

 Inge, j'aurais voulu t'offrir ce bouquet particulier : C'est une composition florale créée de mes idées, Ornée des regrets et des douleurs de mon cœur, Enjolivée des peines de mon plus grand bonheur. Tu trouveras 44 "patiences", amères et abattues Comme mes années d'attentes et de déconvenues.  Symboles de mes détresses, ces cent "pensées",  Ces dizaines de "soucis" et un sombre "mufliers". Comme tes méchants vœux d'un vilain jour de l'an, Et dépassant l’ensemble, un "chardon"... [Lire la suite]
Posté par Bruggenoshe à 00:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 février 2021

ll y avait une chance sur un milliard (11 juin 2017)

ll y avait une chance sur un milliard pour que tu te manifestes, il l'a tentée, il a échoué ! Il sait maintenant que quoi qu‘il fasse, tu ne donneras plus aucun signe de vie ! Évidemment c'est normal... Que pouvait-il espérer ? Un miracle, un retournement de situation, des remords… Pourtant, il devait absolument tenter cette ultime occasion. Il lui fallait coûte que coûte essayer de te persuader de le lire, de s'expliquer, et peut-être se faire pardonner (le croiras-tu, s’il te dit que c'était pour... [Lire la suite]
Posté par Bruggenoshe à 10:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]